sea-dawn-sky-sunset

Nuit aéronautique

Nuit aéronautique

La règle est simple et doit être connue. La nuit aéronautique :

  • commence 30 minutes après le coucher du soleil
  • se termine 30 minutes avant le lever du soleil

Comme d’habitude, l’objet de mon article n’est pas de répéter comme un robot cette règle qui devrait être connue de tous, mais de creuser un peu, comprendre la règle pour ne pas se tromper. Car si elle parait simple à la première lecture, savez vous vraiment à quel instant considère t-on que le soleil s’est levé ou couché ? Êtes vous certains de la source d’information dont vous tirez votre heure de lever ou de coucher du soleil ?

Lever / Coucher de soleil

Point de vue aéronautique

En anglais, levé du soleil se dit « Sun Rise », et le coucher « Sun Set ». Pourquoi cette traduction est elle intéressante pour le pilote francophone ? Parce que dans la documentation, l’acronyme utilisé est souvent SR pour le lever du soleil, SS pour le coucher (parfois LS/CS en français). Par exemple, vous trouverez souvent écrit que la nuit aéronautique se trouve entre SS+30 et SR-30.

La réglementation RDA est tout à fait claire. Dans ses définitions, la nuit est la période pendant laquelle le soleil est à plus de 6° sous l’horizon. Il ne faut donc pas se tromper d’éphémérides lorsque l’on cherche à définir les heures de début et de fin de la nuit aéronautiques.

Ephémérides

Dans les calendriers éphémérides, aux informations en fin de météo à la télé, sur certains sites internet, vous trouverez des tableaux indiquant les heures de lever et du coucher du soleil. Attention, il y a un piège !!!

On dénombre 4 types d’horaires différents de lever/coucher du soleil. Ces horaires correspondent à un angle formé entre l’horizon et le centre du disque solaire.

  • « standard » : le centre du disque solaire est sur l’horizon
  • civil : soleil 6° sous l’horizon. C’est ce qui est utilisée pour le calcul de la nuit aéronautique.
  • nautique : soleil 12° sous l’horizon
  • astronomique : soleil 18° sous l’horizon

Le crépuscule est définit comme étant le laps de temps entre l’instant où le centre du disque soleil touche l’horizon, et la nuit.

Twilight_subcategories.svg
crédit Wikipedia

Le crépuscule civil se situe donc entre 0 et 6° d’angle. Le crépuscule nautique entre 0 et 12°, le crépuscule astronomique entre 0 et 18°.

Au crépuscule civil, le disque solaire n’est pas visible mais on distingue son halo. Les détails des objets qui nous entourent sont  tout à fait distinguables. En principe, les éclairages urbains s’allument au début de la nuit civile, s’éteignent à la fin de la nuit civile.

Entre la fin du crépuscule civil et la fin du crépuscule nautique, on ne peut pas voir certains objets.

A la nuit astronomique, on ne peut pas distinguer la moindre lumière solaire, on ne peut donc pas déterminer à vue la direction du soleil.

Il est primordial de savoir quelle est l’heure de coucher ou de lever de soleil que vous avez sous les yeux lorsque vous consultez les éphémérides. En fonction de la période de l’année, et de votre position géographique, il peut y avoir plus d’une heure de différence entre la nuit civile et la nuit astronomique !!!!

Pour définir les horaires de la nuit aéronautique, vous devez donc utiliser impérativement les éphémérides civils, et non pas nautiques ni astronomiques.

Attention aussi au fuseau horaire : certains éphémérides vous donneront une heure locale, d’autres une heure universelle (UTC). Pour mémoire, en France l’heure locale est UTC+2 en été, UTC+1 en hiver.

Pour conclure ce chapitre un peu long, je vous invite à aller voir par vous-même les différences impressionnantes entre les crépuscules en heures civile, nautique et astronomique sur cet outil d’éphémérides :

http://www.ephemeride.com/calendrier/solaire/19/?act=CHGTYPE&type=2

Durée des crépuscules

Si la règle aéronautique des +/- 30 minutes ne varie pas au cours de l’année, le crépuscule dure plus ou moins longtemps en fonction de votre position et surtout de la date.

Contrairement à une idée reçue, ce n’est pas au solstice d’hiver que le soleil se couche le plus rapidement.

Les crépuscules les plus courts (donc lever/coucher de soleil les plus rapides) surviennent aux équinoxes. Plus on se rapproche des équinoxes, plus la luminosité diminuera brutalement après le coucher du soleil. L’équinoxe de printemps se trouve aux alentours du 20 mars, tandis que l’équinoxe d’automne se situe vers le 22 septembre (la date exacte peut changer d’une année sur l’autre).

Les crépuscules les plus longs surviennent aux solstices d’été (21 juin) et d’hiver (21 décembre). Ces longs crépuscules donnent une impression de sécurité alors que vous vous approchez de la nuit aéronautique mais ne vous y trompez pas : même si vous avez le sentiment qu’il fait encore jour, vous devez posséder la qualification vol de nuit pour voler dans la plage horaire définie par la nuit aéronautique.

Laisser un commentaire